#La Pire Frayeur De Ma Vie

Lieu : Italie 
Heure : 15h00/15h30
Danger : 5/5
Stress : 4,8/5
Angoisse : 5/5
Chance : 5/5

Lieu : Italie   Heure : 15h00/15h30  Danger : 5/5  Stress : 4,8/5  Angoisse : 5/5  Chance : 5/5    J'étais en autocar, le car plein de collégiens et de professeurs,   sur une route très sinueuse en descente sur le VESUVIO    Autant vous dire qu'il y a le vide de chaque côté.   Les enfants étaient très angoissés et c'est contagieux dans tout le car,   il faut réellement garder son sang froid.    Me voilà concentré dans les virages, et là BIMMM / CRAKKKk   la pédale de l'embrayage qui me lâche !!!!     J'ai eu un coup de chaud mais je suis resté de marbre, croyez moi, qu'à ce moment là,   des milliers de questions me viennent à l'esprit : "Mais comment je vais faire dans les virages ?   Comment je vais utiliser mon frein moteur ? Bref la galère !    Ma 1ère réaction a été de m'arrêter dans un virage plutôt protégé.   Il y avait un restaurant, j'ai du faire descendre tout le monde,   hors de question de manœuvrer avec tout le monde à l'intérieur !    Tout s'est bien fini.  Je remercie infiniment le restaurateur italien qui a offert à tout le monde des pizzas italiennes... D'ailleurs un vrai régal, mais je n'avais pas l'appétit ni l'esprit à profiter...    Ceci m'a appris beaucoup surtout sur la gestion du stress.    La photo du VESUVIO, oui oui c'est bien cette rou

J'étais en autocar

Le car plein de collégiens et de professeurs, 
sur une route très sinueuse en descente sur le VESUVIO

Autant vous dire qu'il y a le vide de chaque côté. 
Les enfants étaient très angoissés et c'est contagieux dans tout le car, 
il faut réellement garder son sang froid.

Me voilà concentré dans les virages, et là BIMMM / CRAKKKk 
la pédale de l'embrayage qui me lâche !!!! 

J'ai eu un coup de chaud mais je suis resté de marbre, croyez moi, qu'à ce moment là, 
des milliers de questions me viennent à l'esprit : "Mais comment je vais faire dans les virages ? 
Comment je vais utiliser mon frein moteur ? Bref la galère !

Ma 1ère réaction a été de m'arrêter dans un virage plutôt protégé. 
Il y avait un restaurant, j'ai du faire descendre tout le monde, 
hors de question de manœuvrer avec tout le monde à l'intérieur !

Tout s'est bien fini.
Je remercie infiniment le restaurateur italien qui a offert à tout le monde des pizzas italiennes... D'ailleurs un vrai régal, mais je n'avais pas l'appétit ni l'esprit à profiter...

Ceci m'a appris beaucoup surtout sur la gestion du stress.

La photo du VESUVIO, oui oui c'est bien cette route.